Communication - Presse

Sasol vend 30% de sa participation dans le gazoduc du Mozambique pour 5 milliards de rands

Sasol a accepté de vendre une participation de 30% dans un gazoduc reliant le Mozambique à l'Afrique du Sud pour 5,1 milliards de rands (361 millions de dollars), car il rassemble des fonds pour rembourser la dette.

L'accord fait partie d'un programme accéléré de vente d'actifs qui aidera Sasol à réduire les emprunts qui ont gonflé au milieu des dépassements de coûts d'un projet géant de produits chimiques aux États-Unis. La société a commencé à chercher un acheteur pour ses actions de pipeline l'année dernière alors qu'elle examinait les moyens de renforcer ses finances face à la pression croissante des créanciers.

Sasol vendra la participation dans le pipeline Rompco à un groupe d'acheteurs, y compris une unité de la société sud-africaine de services financiers Old Mutual, a-t-il déclaré vendredi dans un communiqué. Le fabricant de carburant et de produits chimiques conservera une participation de 20% et continuera d'exploiter et d'entretenir la liaison de 865 kilomètres (540 milles).

La ligne Rompco - abréviation de Republic of Mozambique Pipeline Investment Co. - transporte actuellement du gaz des champs de Pande et de Temane au Mozambique vers les opérations de Sasol en Afrique du Sud. Une fois ces ressources épuisées, il pourrait s'agir d'une route potentielle vers le marché du gaz naturel liquéfié arrivant au terminal prévu de Maputo.

La vente comprend un montant initial de 4,1 milliards de rands et un paiement différé pouvant atteindre jusqu'à 1 milliard de rands si certains jalons sont atteints d'ici la fin juin 2024. L'accord devrait entrer en vigueur au cours du second semestre de cette année.

Le consortium d'achat comprend Reatile Group Pty Ltd., une société d'investissement sud-africaine à capitaux noirs spécialisée dans l'énergie et la pétrochimie, ainsi que le fonds IDEAS, un fonds d'investissement dans les infrastructures géré par African Infrastructure Investment Managers Ltd., filiale d'Old Mutual.

Old Mutual a été citée comme un favori pour la participation en octobre, tout comme Total SE en France, avec la suggestion que Sasol désinvestirait l'intégralité de sa participation de 50%.

Les gouvernements sud-africain et mozambicain possèdent chacun 25% de la ligne Rompco.

La source : https://clubofmozambique.com/news/sasol-sells-30-stake-in-mozambique-gas-pipe-for-r5-billion-192222/

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Campagne d'adhésion 2020-2021