Communication - Presse

Mozambique: le pays devrait contrôler les fonds de l'industrie extractive pour les communautés

L'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (EITI) au Mozambique a préconisé la création d'une équipe spécifique pour contrôler les fonds alloués aux communautés.

"Nous devons continuer à travailler sur les transferts, la communauté a le droit de recevoir 2,75% des revenus du secteur des projets mis en œuvre dans leurs communautés", a déclaré Isabel Chuvambe, coordinatrice de l' EITI.

Elle a pris la parole lors d'une conférence de presse mercredi à Maputo, où elle a déclaré que le rapport sur l'industrie Extractive au Mozambique pour 2019 sera publié en décembre.

Pour le coordinateur de l'EITI, la création d'un mécanisme de contrôle des bénéfices communautaires assurerait également une meilleure gestion des fonds pour la population, fournissant des informations sur l'impact réel de ces projets sur la vie des Mozambicains.’

«Ces contributions sont d'intérêt public», a-t-elle déclaré.

En plus d'une équipe chargée d'assurer le contrôle des avantages, l'EITI a suggéré l'adoption d'un classificateur d'entreprises pour identifier celles qui correspondent à l'industrie extractive, une stratégie qui facilitera l'obtention de données fiables sur la contribution du secteur aux coffres de l'État.

L'EITI est une réplique au Mozambique d'un mécanisme international qui promeut la transparence dans le secteur extractif dans le monde et qui est composé d'entités gouvernementales et de la société civile.

Source: https://clubofmozambique.com/news/mozambique-country-should-control-extractive-industry-funds-for-communities-164596/

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Campagne d'adhésion 2019-2020