Les entreprises ajoutent des pertes et licencient plus de 12 000 travailleurs

Le secteur des entreprises a enregistré des pertes de plus de six milliards de meticais au cours des 30 premiers jours de l'état d'urgence au Mozambique. Au cours de la période, environ 12 160 emplois ont été perdus.

Environ 1 175 entreprises ont fermé leurs portes et plus de 12 000 emplois ont été perdus en seulement 30 jours. Il s'agit de l'évaluation préliminaire de la première période d'état d'urgence au Mozambique, en raison de la pandémie de COVID-19.

Parmi les entreprises qui ont fermé leurs portes, selon la Confédération des associations économiques du Mozambique (CTA), environ 756 travaillent dans le secteur de l'hôtellerie et du tourisme, qui emploie au total 5 000 travailleurs.

Entre mars et avril de cette année, les entreprises ont subi des pertes de l'ordre de 6,1 milliards de meticais, correspondant à 87,1 millions de dollars, principalement dans le secteur du tourisme.

«La principale conséquence financière et opérationnelle de la mise en œuvre de ces mesures pour les entreprises est la réduction de 75% du niveau d'activité productive. Autrement dit, les entreprises n’exploitent que 25% de leur potentiel », a déclaré Paulo Oliveira, vice-président de l’équipe de politique financière du CTA.

Le secteur du tourisme dans le monde a été le plus durement touché par les restrictions de voyage actuellement en place. Au Mozambique, par exemple, l'occupation des hôtels a chuté à 4%, entraînant des pertes de facturation quotidiennes estimées à 98%, indique l'évaluation de la CTA.

Alors que leurs comptes s'enfoncent de plus en plus dans le rouge, les hommes d'affaires mozambicains appellent à des mesures plus exceptionnelles pour soutenir les finances des entreprises, telles que l'assouplissement des coûts d'exploitation comme l'eau, l'énergie et les paiements de taxes.

Avec la prolongation de l'état d'urgence pour 30 jours supplémentaires, la CTA préconise également la levée des restrictions sur le nombre de travailleurs dans les entreprises.

Source: http://opais.sapo.mz/empresas-somam-prejuizos-e-despedem-mais-de-12-mil-trabalhadores#

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Campagne d'adhésion 2020-2021